Le piège des yaourts pour enfants (idées recettes inside)

Les enfants et les bébés sont une source inépuisable d’argent pour les marques. Il est trop facile de les tenter avec de jolis emballages, trop facile aussi de leurrer les parents qui veulent le meilleur pour leurs enfants et font parfois, à leur insu, de mauvais choix. Ça vaut pour de nombreux domaines et je ne suis certainement pas la dernière à tomber dans le panneau à l’occasion. Mais il y a au moins un panneau dans lequel je ne suis pas tombé, c’est déjà ça, c’est celui des yaourts.

Quand j’étais petite, j’étais pourtant friande de ces desserts pour enfants : Petits Filous, Dany au chocolat, Flamby, etc… Et une fois qu’on en a pris l’habitude, il est difficile d’apprécier autre chose, de moins sucré, moins chimique. Une fois adultes, on croit faire plaisir à nos bébés en leur faisant goûter ces yaourts conçus spécialement pour eux, qui collent à l’idée qu’on se fait du bon goût. On oublie qu’un bébé n’a pas les mêmes goûts qu’un adulte (il suffit de goûter le lait de croissance pour s’en rendre compte, je ne connais personne qui aimerait ça et pourtant, les bébés s’en font un régal !) et que l’absence de sucre ou de sel ne les gêne pas du tout.

Ainsi, Coquillette, depuis qu’elle est en âge de manger des desserts, se régale de yaourts natures (les choisir au lait entier pour qu’ils aient un intérêt nutritionnel) et de petits suisses. Je les choisis bio, de marque distributeur. La qualité est au rendez-vous pour un prix tout ce qu’il y a de plus raisonnable.

Evidemment, ce n’est pas très varié, me direz-vous, mais il y a plein de moyen de transformer un yaourt. Il suffit d’y mélanger de la compote, d’y rajouter des fruits frais comme des groseilles ou même de le mélanger avec un carré de chocolat noir fondu. J’ai testé cette dernière recette tout récemment avec Coquillette et elle s’est régalée. En revanche, moi, j’ai trouvé ça vraiment pas bon, mais j’ai aussi horreur des yaourts natures sans sucre. Comme quoi il ne faut pas se fier à notre goût pour savoir ce qui plaît à un bébé.

IMG_8360

Une autre fois, je lui ai fabriqué un petit gâteau avec du petit suisse que j’ai mélangé à un biscuit Hipp pour bébé réduit en miettes, j’ai façonné une petite boule et je l’ai laissée durcir un peu au réfrigérateur avant de l’enrober de chocolat noir fondu. Une sorte de « baby pop cake » que Coquillette a a-do-ré !

En ce qui concerne les jolis emballages, pas la peine d’acheter des pots de yaourt tout colorés pour faire plaisir à bébé, Coquillette adore contempler les pots de yaourt Auchan, parce que dessus il y a un « ca-ca » (un canard dans sa langue, et oui je sais ce n’est pas un canard mais pour elle, tous les oiseaux sont des canards).

De temps en temps, je fais un petit écart et je lui prends des desserts lactés Hipp ou Babybio, mais elle ne se régale pas plus avec ça qu’avec ce que je lui prépare ou qu’avec un simple yaourt nature.

Bref, je ne vais pas me faire des amis parmi les fabricants de yaourts pour bébés et enfants mais leurs produits, je les fuis, parce qu’ils sont inutiles, chers, et souvent bourrés d’arômes, de sucre et, finalement, de pas grand chose de bon pour nos bébés.

Publicités

Une réflexion sur “Le piège des yaourts pour enfants (idées recettes inside)

  1. Bonjour,
    Je viens de découvrir ton blog.
    Super l’idée du pop cake ! Je testerai !!!
    Ici aussi on tourne aux yaourts nature-compote-biscuits écrasés ! Ma fille de 2 ans s’en régale tellement qu’elle rejette les crèmes au chocolat (ou vanille ou caramel) quand on lui fait goûter !!!

Laissez-moi un petit mot !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s