L’épreuve du vaccin pour bébé

vaccin

S’il y a bien un moment qu’on appréhende tous, c’est le premier vaccin de bébé (ainsi que les suivants d’ailleurs). On vient d’y passer avec Crapulette et ça ne s’est pas trop mal passé. Car si on ne peut pas rendre ce moment agréable, on peut quand même limiter les désagréments pour le bébé. Pour ceux qui n’y sont pas encore passé, je vous livre mon expérience.

Les premiers vaccins doivent être faits chez le bébé vers l’âge de 2 mois. Ils sont au nombre de deux, injectés dans chaque cuisse du bébé, et l’un est beaucoup plus douloureux que l’autre, notamment parce que le produit fait mal. Il est possible de poser un patch anesthésiant une heure avant (pas plus, le calcul n’est donc pas forcément facile quand il faut aussi prendre en compte l’éventuel retard du médecin…), mais on ne peut en placer qu’un seul et il faut donc choisir sur quelle cuisse. Contrairement à ce qu’on pourrait penser, ce n’est pas pour le vaccin le plus douloureux qu’il faut utiliser le patch, car il ne serait pas suffisant pour neutraliser la douleur. Il vaut donc mieux anesthésier la cuisse où la vaccin le moins douloureux sera administré puisque pour le coup, il permettra de rendre la douleur quasiment nulle. Crapulette en a eu un alors que Coquillette n’en avait pas eu pour son premier vaccin, je dois dire que je n’ai pas noté une grande différence. Par contre, on voit bien qu’il y a un vaccin beaucoup plus douloureux que l’autre !

Votre pédiatre ou votre médecin vous conseillera peut-être de ramener un biberon d’eau sucrée qui va détourner l’attention du bébé de sa douleur au moment de la piqûre. Sachez que si vous allaitez, vous pouvez aussi donner le sein à votre bébé pendant la vaccination, c’est aussi efficace. C’est ce que j’ai fait pour mes deux filles. N’hésitez pas à le proposer de vous-même si votre médecin ne le fait pas. Ça ne les empêche pas d’avoir mal sur le coup quand même, elles ont toutes les deux lâché le sein pour hurler un bon coup mais l’envie de téter reprend vite le dessus (cinq secondes top chrono) et elles se sont toutes deux très vite calmées en tétant tranquillement. Bon après, il faut avoir le coeur de les décoller du sein après cette difficile épreuve… Perso, je ne l’ai pas eu. Je suis sortie du cabinet du médecin avec Crapulette en train de téter et je suis allée me poser dans la salle d’attente pour la laisser finir tranquillement. Heureusement que son papa était là pour s’occuper du reste (payer, donner la carte vitale, récupérer les affaires etc…)

Nombreux sont les adultes à redouter les piqûres, sachez toutefois que votre stress est communicatif, le mieux est donc d’être le plus détendu possible, pour que votre bébé ne panique pas encore plus. Je sais, c’est plus facile à dire qu’à faire. Je trouve qu’y aller en couple permet d’être plus détendu, ne serait-ce que parce que l’un des parents peut s’occuper exclusivement du bébé pendant que l’autre gère la logistique.

En ce qui concerne l’après-vaccin, j’ai constaté la même chose pour Coquillette et Crapulette après cette première vaccination : beaucoup de pleurs le soir. Par précaution, elles ont toutes deux eu une dose de Doliprane avant d’aller dormir (sirop ou suppo, peu importe tant que la dose est adaptée au poids de votre bébé). Elles ont ensuite toutes les deux fait la meilleure nuit depuis leur naissance ! Il faut bien se remettre de ses émotions… Par contre, les endroits correspondant aux piqûres restent sensibles pendant un moment (2 jours pour Crapulette), donc faites attention notamment au moment de l’habillage. Pour ne pas trop les embêter, je n’ai pas retiré les pansements tout de suite, j’ai attendu le deuxième soir et je l’ai fait dans le bain pour qu’ils partent plus facilement.

Voilà pour mon expérience, j’espère que ça pourra vous servir en temps voulu ! Et bon courage pour ce moment pas très agréable !

Publicités

2 réflexions sur “L’épreuve du vaccin pour bébé

  1. Merci pour ce post, hypertexte intéressant pour une jeune maman comme moi ! Mon fils a un peu plus d’un mois et donc les vaccins, c’est pour bientôt ! Le médecin m’a parlé des patchs anesthésiant et m’en a d’ailleurs prescrit. Et j’ai bien compris qu’il y en a un par cuisse, je n’ai donc pas a choisir… Alors pourquoi Crapulette n’en a eu qu’un ?
    Belle soirée et merci d’avance pour la réponse 🙂

    • Apparemment, avant 3 mois, on ne peut mette qu’un seul patch aux bébés, sinon il y a risque de surdosage. Le médecin me l’a dit et je l’ai aussi lu dans la notice du patch, mais ce n’est peut-être pas le même qu’on t’a prescrit ? Le mieux c’est que tu vérifies dans la notice je pense. Bonne journée !

Laissez-moi un petit mot !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s