Les incontournables de la naissance #3 : les produits Natessance

Pas vraiment de surprise aujourd’hui : ce n’est pas la première fois que je vous parle de cette marque ! Si j’y reviens encore une fois, c’est que je ne pouvais pas parler des incontournables de la naissance sans parler de cette marque dont je suis devenue une fan inconditionnelle, bien que je n’aie pas encore testé tous leurs produits !

Avant de vous parler de Natessance, je dois vous parler du groupe Léa Nature qui comprend plusieurs marques de plus en plus réputées comme So Bio Etic pour les cosmétiques ou Jardin Bio pour l’alimentation. « Le spécialiste des produits naturels », c’est sa devise, porte parfaitement bien son nom à mon avis, et plus je découvre les produits des marques du groupe, plus j’adhère (il y a déjà plusieurs mois, je vous parlais de mon enthousiasme pour le bio, et bien il continue de s’accroître !).

Mais là, on parle bébé, donc c’est de la marque Natessance plus particulièrement dont je vais vous parler. Attention, tous les produits Natessance ne sont pas bio, mais un soin tout particulier est attaché à leur composition, essentiellement d’origine naturelle. Ce sont trois produits que je vous ai sélectionnés que vous pouvez rajouter les yeux fermés à votre liste de must-have après la naissance de bébé (avant de fermer les yeux, lisez l’article quand même hein, que je l’écrive pas pour rien !).

natessance

1. Le bioliniment protecteur

Je sais, je radote, je vous en ai justement parlé il n’y a pas si longtemps. Rappelez-vous, c’était ICI. Je ne vais donc pas m’éterniser sur le sujet mais me contenter du minimum. Quand Coquillette est née, je ne pensais pas qu’il fallait forcément protéger ses fesses au moment du change. Je lui nettoyais le siège, je changeais sa couche et voilà. La pédiatre m’avait parlé du Bepanthen en cas d’irritation (depuis, j’ai quitté ma pédiatre) et c’est le premier produit vers lequel je me suis tourné quand les premières rougeurs sont apparues sur les petites fesses dodues de ma fille. Quand j’ai jeté un oeil à la composition, aïe aïe aïe, j’avais beau n’y rien connaître, j’avais juste l’impression de lui barbouiller les fesses de cochonneries chimiques. A la pharmacie, on m’a conseillé du liniment oléo-calcaire. J’ai testé plein de marques  et je me suis mise à utiliser du liniment à chaque change. Cela a plus ou moins suffi jusqu’au jour où les premières poussées dentaires se sont fait sentir et alors là, catastrophe, si j’arrivais à enrayer les grosses crises avec des produits plus costauds, jamais les fesses de Coquillette ne redevenaient toutes belles comme avant, même entre deux crises. Jusqu’à ce que je tombe sur le bioliniment protecteur de Natessance. Non seulement ses fesses sont redevenues blanches et douces, mais en plus les crises d’érythème se sont espacées et sont devenues moins violentes. Pour moi, c’est clair, c’est ce bioliniment qu’aura Crapulette du jour de sa naissance jusqu’à ce qu’elle ne porte plus de couches ! (J’ai déjà 6 litres de stock à la maison, et c’est pas une blague, j’ai profité d’une promo)

2. La crème de change calmante et protectrice

Un produit complémentaire du bioliniment en cas, justement, de crise d’érythème. Si vraiment les dégâts sont trop importants, ça ne suffira pas, et il ne faut surtout pas mettre de crème sur des fesses qui suintent, uniquement du Bleu de Milian ou, le cas échéant, de l’éosine. Mais pour les irritations qui surviennent régulièrement dans la vie d’un bébé, que ce soit au moment de la diversification, à cause d’un gros caca qui pique ou d’une dent qui a du mal à sortir, j’ai constaté que cette crème était plus efficace que la fameuse Bepanthen pourtant conseillée par la pédiatre. Et surtout, plus naturelle ! En plus, je la trouve parfaitement couvrante : sa texture la rend agréable à utiliser.

3. L’huile d’amande douce

J’ai vu qu’elle existait aussi en bio mais pour le coup, celle que j’ai achetée en parapharmacie ne l’était pas. Pourtant, c’est malgré tout devenu mon huile de prédilection. Ce qui est bien, c’est qu’elle est multi-usage ! Parfaite pour masser bébé après son bain par exemple, elle est aussi efficace pour maman contre les vergetures ! Je ne vous fais pas de promesses intenables, si vous devez avoir des vergetures, vous en aurez quoi qu’il arrive. J’en suis la preuve vivante, malgré tout ce que je me suis tartiné comme crème, huile, etc… Mon ventre est intact mais les hanches, les fesses et les cuisses ont sacrément morflé. Malgré tout je continue à me tartiner, je pense sincèrement que ce serait pire si je ne faisais rien. Depuis un bon mois maintenant, j’utilise exclusivement l’huile d’amande douce Natessance. J’aime son odeur pas trop forte, et j’aime la texture de l’huile par rapport à celle d’une crème, même si je suis toute grasse en allant me coucher (il faut dire que je ne lésine pas). Pour ce qui est des massages de bébé, il y a belle lurette que Coquillette n’aime plus ça, il faut toujours que ça bouge avec elle. Mais quand elle était petite, elle aimait bien les massages et j’aurais voulu avoir cette huile à l’époque. Pas grave, j’ai retenu la leçon pour Crapulette !

 

Publicités

Laissez-moi un petit mot !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s