Un cadeau de naissance pour la grande soeur

Coquillette n’a que 17 mois, c’est difficile pour nous de savoir comment elle perçoit l’arrivée prochaine de sa petite soeur. Elle ne comprend probablement pas précisément de quoi il s’agit, mais vu comme elle est intelligente, elle doit bien comprendre qu’il se trame quelque chose. D’ailleurs, je me demande si son obsession pour les nombrils de tout le monde n’a pas quelque chose à voir avec l’énorme bidon que j’ai développé ces derniers mois…

Pour l’instant, ça ne change pas grand chose pour elle. Soit je suis plus fatiguée et je me repose de plus en plus sur son père quand il est à la maison, mais elle est toujours ma priorité. Quand le bébé sera là, j’ai bien peur qu’elle ne comprenne pas pourquoi ce n’est plus à elle que je consacre la majorité de mon temps. J’aurai beau faire de mon mieux pour qu’elle ne se sente pas délaissée, je ne suis pas naïve au point de croire que ça ne lui fera rien.

La première étape cruciale sera sa première visite à la maternité. Et pour ce grand moment, j’ai voulu qu’elle sente qu’elle est toujours aussi importante à nos yeux. Je me suis dit qu’un petit cadeau symbolique que je lui donnerais ce jour-là serait une bonne idée, mais je ne voulais pas que ce soit n’importe quelle peluche ou n’importe quel jouet acheté au hasard dans un magasin. C’était trop impersonnel à mon goût. Comment je me suis mise à la couture depuis quelques mois (plutôt quelques semaines en réalité), j’ai eu envie de lui faire quelque chose avec mes petites mains, mais surtout avec tout mon coeur.

J’ai donc farfouillé sur Internet à la recherche d’une idée sympa pour lui faire un joli doudou et j’ai trouvé une énorme quantité de choses toutes plus adorables les unes que les autres, mais c’est sur le site Créenfantin que j’ai trouvé mon bonheur avec ce tutoriel pour fabriquer d’adorables hérissons.

J’ai craqué immédiatement, et il était marqué que c’était facile. Parfait non ? Bon en réalité, ce n’était pas si facile que ça. Je n’avais jamais cousu d’appliqué, ni brodé au point bourdon et je n’ai jamais rien fait d’autre en réalité qu’une gigoteuse, une housse de coussin et une Bai Jia Bei toujours en cours.

Le résultat est très loin d’être à la hauteur de l’original, évidemment. Il est plein de défauts, les appliqués sont cousus de façon hyper anarchique, les deux côtés de la bouche de chaque côté du visage ne sont pas alignés et le rembourrage n’est pas parfait au niveau des pics. Mais finalement, ces défauts font partie intégrante de cette peluche. Ils racontent une histoire : l’histoire d’une maman pas très bonne couturière mais qui avait vraiment envie de faire plaisir à sa fille et de lui offrir plus qu’un doudou fabriqué en série. Et puis il a une bonne bouille ce hérisson, non ?

hérisson1

hérisson2

hérisson3

hérisson4

Publicités

2 réflexions sur “Un cadeau de naissance pour la grande soeur

Laissez-moi un petit mot !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s