Le bonheur et quelques angoisses à l’horizon

bid1

Comme il y a 17 mois, je suis sortie de chez ma gynéco lundi avec une drôle de sensation au fond de moi.

C’était la dernière fois que je la voyais avant l’accouchement et cette consultation ressemblait presque à des adieux.

Ça a commencé comme d’habitude : une heure de retard (mais je lui en veux pas, je sais qu’elle prendra du temps pour moi sur son emploi de temps déjà bien chargé le jour où j’entrerai au bloc), un « bonjour Madame comment allez-vous ? », le point sur les derniers résultats de prise de sang…

La charmante balance de son cabinet m’a annoncé un joyeux +14 kilos au compteur (gloups ! en même temps, je comprends mieux mon mal de dos maintenant…) et la rapide écho a montré un bébé parfaitement bien placé. « Tout va bien Madame ! », m’a-t-elle rassurée de son air joyeux habituel.

J’ai maintenant pour seule consigne de me rendre au bloc dès que les contractions seront douloureuses et régulières toutes les 10 à 15 minutes. « Ça a été un plaisir ! », a-t-elle rajouté avant de me souhaiter bon courage.

Maintenant, ça peut arriver n’importe quand, et c’est ça qui me fait me sentir toute drôle. Un mélange d’excitation à l’idée de rencontrer notre nouveau bébé, mais aussi de beaucoup d’angoisses. Avec les amis, la famille, on en parle en riant, on parie sur les dates,  en fonction du calendrier lunaire ou en fonction des anniversaires qu’il y a déjà à cette période. Je parie aussi (pour le 17, ça me laisse encore du temps !) mais à chaque fois qu’on en parle, je me revois sur cette table, tordue par des douleurs dont je suis tout bonnement incapable de me souvenir. Ce dont je me souviens en tout cas c’est que j’avais envie de tout sauf de rire. Et pourtant mon accouchement s’est bien passé. Soit, j’ai eu ma péridurale très tard puisque j’étais déjà ouverte à 8 cm, mais je n’ai ensuite plus rien senti. J’ai terriblement peur de cette douleur qui vient après, que je n’ai pas connue mais que je pourrais connaître cette fois, comment savoir ? Et puis les choses avaient bien commencé : j’ai tranquillement perdu les eaux en allant aux toilettes un matin, j’ai ensuite pris le temps de me préparer avant de me rendre au bloc sans avoir encore ressenti la moindre contraction douloureuse. Que se passera-t-il cette fois-ci ? La douleur me réveillera-t-elle en pleine nuit ? Surviendra-t-elle alors que je serai seule avec ma fille ?

Les douleurs post-partum, bien moins brèves que celles de l’accouchement, me font aussi peur… Aurais-je encore l’impression d’avoir le coccyx cassé ?

Alors voilà, aujourd’hui, j’annonce officiellement que je n’accoucherai pas, non non, je garde mon bébé bien au chaud dans mon ventre ! Evidemment, ce serait un peu trop facile… Non seulement je n’y couperai pas, mais en plus je n’aurai pas le choix de la date ni d’emprise sur le déroulement des événements…

Je n’ai donc plus qu’à attendre en croisant les doigts ! Tout est en tout cas prêt pour ce grand jour : de la valise à la chambre de Crapulette, en passant par le cadeau que je compte offrir à Coquillette à la naissance de sa petite sœur, fait main, pas du tout parfait mais plein d’amour et dont je vous reparlerai à l’occasion. Alors comme dirait l’autre, il n’y a plus qu’à !

bid2

(Mes valises qui prennent les poils de chat en attendant le jour J)

Publicités

4 réflexions sur “Le bonheur et quelques angoisses à l’horizon

  1. Quelle chance ! Bientôt bébé sera parmi vous ! J’ai hâte d’y être aussi ^^ Mais encore un peu de patience, pour moi ce sera en Décembre… Profite de ces instants (même si l’accouchement en lui-même est douloureux, la suite ce n’est que du bonheur !)

    • Oui c’est vrai que malgré ces craintes, j’ai hâte de voir sa frimousse et d’assister à sa rencontre avec sa grande soeur ! Bon courage à toi pour attendre jusque décembre ! Mais ça passe tellement vite, tu y seras en un clin d’oeil ! 😉

Laissez-moi un petit mot !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s