Le cas du soutien-gorge d’allaitement

blog1

Je vous ai déjà pas mal parlé de mon allaitement, notamment ICI, et ceux qui m’ont lue à cette époque savent que j’ai beaucoup aimé allaiter Coquillette pendant six mois. Je compte bien recommencer pour Crapulette en espérant que tout se passe aussi bien mais il y a une chose que je ne suis pas pressée de retrouver : le soutien-gorge d’allaitement.

Enfin, je devrais plutôt dire mes soutien-gorges, puisque j’en ai quatre, et je voue à chacun la même haine…

Il faut savoir que quand on allaite, en tout cas ça a été mon cas, on est obligée de porter un soutien-gorge 24h/24, sous peine de sévères inondations. La journée, ça ne pose pas vraiment de problème, mais la nuit, moi, ça m’a carrément saoulée ! On ne peut pas non plus porter n’importe quel soutif, ce serait trop facile sinon. D’abord, mes seins avaient triplé de volume et il était tout bonnement impossible que je rentre dans ce que je portais auparavant. Il faut aussi quelque chose de pratique pour allaiter discrètement, que ce soit une ouverture au bas de la bretelle ou une brassière suffisamment souple pour être glissée sous le sein. Il est également recommandé de ne pas utiliser de soutien-gorge avec une armature, celle-ci pouvant couper un canal lactifère.

J’ai acheté un lot de deux soutien-gorges d’allaitement avant d’accoucher. Evidemment, elles avaient des armatures et j’ai dû d’abord les retirer. Au début, je me suis dit « super ! ils me vont parfaitement bien, ils sont confortables et pas trop moches ! » Mais j’ai vite déchanté… Très vite, entre les lessives et l’humidité due aux fuites de lait répétées, le tissu s’est distendu, devenant complètement informe et plus du tout seyant. La nuit, quand j’étais couchée sur le côté (c’est-à-dire tout le temps), j’avais toujours un de mes deux seins qui sortait et je me réveillais pleine de lait. C’est très désagréable… Et puis les fermetures aux bretelles, sous forme de petits clips en plastique, ont commencé à casser, je perdais donc régulièrement le tissu qui était censé recouvrir mon sein quand je n’allaitais pas. Bref, ils n’avaient plus aucun intérêt !

J’ai fini par en racheter un autre lot. Cette fois, j’ai fait bien attention à choisir un modèle sans baleines, qui ressemblait plus à une brassière et était donc plus couvrant. Je pensais régler ainsi le problème de la nuit. Ça a été très bien au début mais très vite, ça a recommencé. Les mêmes soucis : tissu qui se déforme, attache qui casse (et pourtant je suis pas violente mais quand on l’ouvre six fois par jours, inévitablement, si ce n’est pas du solide, ça ne tient pas la route…).

L’un comme l’autre n’étaient pas toujours pratiques non plus, le tissu avait tendance à glisser vers la bouche de Coquillette, la gênant donc pour téter. Et puis quelle idée de les avoir pris en blanc ! Le lait, en séchant, fait de magnifiques traces jaunes qui ont bien du mal à partir après…

Je ne vous ai pas encore parlé du prix de ces soutien-gorges : une vraie petite fortune quand on sait qu’on ne va pas s’en servir pendant très longtemps (et encore, j’ai allaité six mois, que doivent dire les femmes qui allaitent un mois ou deux ?). Du coup, j’avais un peu choisi aussi, il faut bien le dire, en fonction du prix, ce qui explique sans doute la qualité plus que médiocre des produits…

Cette fois-ci, je suis prête à investir dans un vrai bon soutien-gorge d’allaitement, qui ne va pas me lâcher au bout de deux semaines, mais voilà, je n’ose pas me lancer ! Les premiers que j’ai eus m »avaient semblé parfaits à l’achat. Si je paye 50 euros un soutien-gorge qui me semble parfait sur le coup mais qui ne fait plus l’affaire après trois lessives, je risque un peu de m’étrangler de rage.

Alors aujourd’hui, je lance un grand SOS à toutes les femmes qui ont allaité ou allaitent encore : avez-vous trouvé LE soutien-gorge miracle ? Si oui, je vous implore de me donner son nom, sa marque, le lieu où je peux le trouver (ou le site Internet c’est encore mieux). Bref, s’il-vous-plaît, ne me laissez pas sombrer dans le désespoir qui m’envahit quand j’ouvre mon tiroir à sous-vêtements, que je vois ces soutiens-gorges et que je me dis que je vais encore devoir les porter jour et nuit pendant six mois…

Publicités

11 réflexions sur “Le cas du soutien-gorge d’allaitement

    • Merci elsa ! Grâce à toi, j’ai réussi à trouver THE soutien-gorge d’allaitement dont j’avais entendu parler il y a quelques mois, qui était de la marque Carriwell (mais plus moyen de m’en souvenir). Le maintien est assuré grâce à un gel, as-tu déjà testé celui-là ? Je vais encore y réfléchir un peu mais il se peut que je me dirige vers Carriwell aussi du coup…

  1. Han je vais pas t’aider beaucoup, pourtant ça fait 10 mois que je ne porte que ça…
    J’en ai un peu ras le bol car souvent c’est des soutifs qui sont quand même très moches!
    Mais j’ai de la chance j’ai assez peu « fui » des nichons, les coussinets d’allaitement suffisaient amplement.
    Je les avait eu sur la redoute mais c’est un peu de la daube quand même…

    • C’est vrai qu’ils sont souvent assez moches, ou alors dès qu’ils sont un peu sexy ils sont pas pratiques…
      J’étais obligée d’en porter des bien couvrants : j’avais des fuites tout le temps et j’avais des montées de lait pour un oui ou pour un non, le tout couplé avec mon REF. Mais je ne me plains pas, au moins, je n’ai pas manqué de lait ! ^^

  2. Hello
    J’utilise deux Bravado de Mamanana en alternance depuis ma grossesse. Quand j’étais enceinte j’appréciais le fait que la bande sous les bonnets soit large et non oppressante. Maintenant que j’allaite je les trouve également confortable. Du coup, comme je les utilise tous les jours depuis le 4e mois de grossesse et que je compte allaiter au moins 4 mois, c’est rentabilisé… Par contre je ne les mets pas la nuit, pas besoin.

    Voili voilou

    Marina

  3. J’allaite depuis 7 mois et demi maintenant et je tourne avec 3 soutien-gorges (avec armatures sans problème) et 1 brassière, tous achetés sur le site Cache Cœur (en promo car comme tu dis, ça coûte un bras!). J’ai dû les porter 24H/24 pendant 3/4 mois. Les attaches aimantées ne sont pas du tout abîmées, par contre le tissu se révèle d’assez mauvaise qualité (ça bouloche et je déteste ça, je trouve que ça fait « négligée »…) sauf pour la brassière en coton mais pour le coup on ne peut pas dire qu’elle soit très glamour!!

    Je pense que pour ma prochaine grossesse j’achèterais davantage de soutien-gorges pour faire un roulement et moins les abîmer, toujours chez Cache Cœur (si le porte-monnaie me le permet!). C’est clair que ça fait mal d’y mettre cher mais si ça peut permettre de se sentir belle et désirable malgré les petits inconvénients de la grossesse et de l’allaitement, ma foi je suis pour…
    Par contre j’ai tenté d’enfiler mes anciens modèles Chantelle et Aubade d’avant grossesse et je crains de ne JAMAIS pouvoir les reporter!!! Une fois l’allaitement arrêté, est-ce-que la poitrine retrouve sa taille d’avant??!

    • C’est vrai que se sentir belle et désirable, c’est important aussi, ça joue à fond sur le moral mine de rien ! Merci pour le nom du site, je ne connaissais pas !
      Pour ce qui est de la taille des seins après allaitement, moi j’ai quasiment tout perdu et je n’ai pas eu de problème pour rentrer dans mes anciens soutien-gorges, mais ça dépend des femmes. Je sais que certaines conservent une taille en plus après la grossesse (j’aurais quand même bien aimé, je ne désespère pas pour cette fois-ci ^^)

  4. D’accord avec toi, c’est bien pénible, le soutif 24h/24, j’en ai marre après 3 mois d’allaitement !

    Au départ, j’avais des brassières Nuk comme ça : http://www.aubert.com/Soutien-gorge-Brassiere-grossesse-allaitement-Blanc-Nuk.html mais il y a une bande intérieur qui fait comme un cercle autour du sein et qui la nuit se déplaçait n’importe comment et me faisait des engorgements.

    Quand je m’en suis rendue compte, j’ai acheté 2 soutien-gorge Anita, mes seins ne débordent pas la nuit et je dors sur le côté aussi (à défaut de pouvoir dormir sur le ventre…)
    J’ai celui-ci en coton qui est en coton donc qui maintient bien la poitrine (mais qui taille petit par rapport à l’autre, je trouve) : http://www.anita.com/fr-fr/Produits,Anita_maternity,Allaiter,Lingerie_d%C3%AF_%C2%BDallaitement:5051_Soutien-gorge%20allaitement
    Et j’ai celui-là en microfibre, qui est plus agréable à porter mais qui maintient moins bien : http://www.anita.com/fr-fr/Produits,Anita_maternity,Allaiter,Lingerie_d%C3%AF_%C2%BDallaitement:5062_Soutien-gorge%20allaitement

    Pour l’instant, pas de problème avec les ouvertures et ils n’ont pas de taches ni de déformations.

    Je les ai commandés sur le site Mes Dessous, et je n’ai pas eu de souci. J’ai commandé aussi sur le site VLS (plus cher mais qui livre plus rapidement) et pareil, pas de souci.

    En espérant avoir pu t’aider…

  5. Pingback: Les incontournables de la naissance #4 : Maman Natur’elle (Concours inside) | Maman 24h/24

Laissez-moi un petit mot !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s