Un seul baby-phone pour deux bébés, c’est possible !

Il y a quelques semaines, je vous expliquais le problème que je rencontrais concernant le choix d’un nouveau baby-phone en prévision de la naissance de Crapulette. En réponse à cet article, une lectrice m’avait parlé des baby-phones de la marque Babymoov qui permettaient de surveiller plusieurs bébés à la fois en ayant un seul récepteur, c’est-à-dire exactement ce que je recherchais ! Je suis allée sur leur site et d’autres arguments ont rapidement su me convaincre, comme le peu d’ondes émises ou tout simplement le très beau design de leurs produits, sans compter la réputation de la marque française.

Bref, j’ai fini par me décider pour le baby-phone Premium Care, auquel j’ai ajouté un émetteur additionnel dont je ne me sers pas encore pour l’instant, mais je peux déjà vous parler du baby-phone en lui-même, qui me comble de bonheur.

babymoov

L’ancien appareil dont je me servais n’était pourtant pas si mauvais par rapport à ce qu’on m’a rapporté à droite à gauche : j’entendais bien ce qui se passait dans la chambre de Coquillette, je ne captais pas les communications des routiers ou ce qui se passait dans la chambre du bébé trois maisons plus loin et il proposait des options sympa. Mais malgré tout, j’entendais un « sssshhhhh » permanent et surtout, gros gros point noir, la batterie avait une durée de vie ridicule, qui n’était pas due à une mauvaise utilisation puisque ça a commencé tout de suite. Ajoutez à cela un bouton « talk » (permettant de parler à l’enfant) mal placé sur lequel j’appuyais parfois sans faire attention, déclenchant le haut-parleur dans la chambre de Coquillette… Bon et en plus il était moche et encombrant, mais ça, c’est encore une autre histoire.

Avec le baby-phone Babymoov, pas de « sssshhh » en permanence puisque la communication entre les deux appareils ne se déclenche que si un bruit est détecté dans la chambre du bébé. La sensibilité du récepteur est réglable, ce qui permet de décider si on ne veut entendre que si le bébé crie ou si on veut entendre tout ce qui se passe, y compris une tétine qui tombe par exemple. Le récepteur se met alors en marche pour quelques secondes puis s’éteint si le bruit s’arrête (une petite lumière verte s’allume également). Cela permet une économie de batterie, moins d’émission d’ondes et surtout, du VRAI calme pour les parents.

La batterie est excellente. En gros, je dois brancher le baby-phone une nuit sur deux, sachant que Coquillette fait deux siestes en journée en plus de sa nuit de 11h. Ce week-end, nous avions un mariage et j’ai dû brancher le baby-phone plus tôt que d’habitude en rentrant parce que j’ai utilisé le mode vibreur (quand il y a du bruit autour, ça permet d’éviter de ne pas entendre le bébé pleurer) et que la communication a été quasi permanente vu les conditions (voir mon dernier article). Mais il a quand même tenu très longtemps là où je n’aurai pas pu quitter la table avec l’ancien car il aurait dû être branché au bout d’une heure…

Le bouton talk n’est pas forcément mieux placé que sur l’ancien appareil mais cette fonction ne peut être utilisée qu’en cas de communication en cours entre le récepteur et l’émetteur, ce qui règle donc le problème.

Côté design, rien à dire, il est super joli, noir et sobre comme j’aime. Et puis… il est tout petit ! Très léger, facile à transporter. Les deux unités peuvent même être utilisées sans adaptateur secteur puisque l’émetteur peut fonctionner sur piles et puisque, comme je le disais plus haut, la batterie du récepteur a une longue durée de vie. Le récepteur rentre dans ma poche sans problème, ce qui corrige un des seuls défauts que je trouve à l’appareil : il n’est pas équipé d’un accroche-ceinture.

Il ne dispose pas de toutes les options secondaires que j’avais avant : berceuse, veilleuse avec réglage de luminosité, le tout qui se déclenche à distance. Mais en fait, ça ne m’était d’aucune utilité. Il existe quand même une veilleuse sur l’émetteur, qui peut s’allumer dès qu’un bruit est détecté. Je ne me sers pas de cette fonction et je pense que quand Coquillette aura besoin d’une veilleuse, je lui en achèterai une indépendante.

Au final, tout ce que je demande à un baby-phone, c’est de pouvoir entendre ce qui se passe dans la chambre de Coquillette (et s’il ne se passe rien, ne rien entendre donc !), d’être performant (pas d’interférences, bonne batterie, une portée suffisante, je crois que’avec le Premium care on est servi : 1400 mètres !) et de ne pas nous abrutir d’ondes, un critère souvent négligé dans le choix d’un baby-phone ! Et pour tout ça, je suis vraiment ravie de mon achat !

A noter en plus que les produits Babymoov sont garantis à vie, avec pour seule condition de remplir un formulaire sur leur site Internet (et non de renvoyer un formulaire au format papier comme auparavant).

Publicités

2 réflexions sur “Un seul baby-phone pour deux bébés, c’est possible !

  1. Pingback: Un seul baby-phone pour deux bébé...

  2. Pingback: Les incontournables de la naissance #2 : les innovations Babymoov (Concours inside) | Maman 24h/24

Laissez-moi un petit mot !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s