Quand le corps dit « stop »

Il y a quelques semaines à peine, je vous disais à quel point je me sentais pleine d’énergie (souvenez-vous c’était ICI). Bon ben c’est de l’histoire ancienne hein ! Entre temps les kilos m’ont rattrapée, les contractions aussi, et même si j’ai toujours envie de faire des tas de choses, en particulier avant l’arrivée de la petite soeur de Coquillette (il va falloir que je lui trouve un pseudo de blog d’ailleurs !), je n’en suis tout simplement plus capable.

Image

Comme pour ma première grossesse, cet état de fatigue arrive en même temps qu’un constat de ma gynéco : utérus trop tendu, il est temps de lever le pied ! Je me retrouve donc avec le même traitement que la première fois, qui me donne des vertiges et me fait dormir (dans le canapé avec le chat, en mode loque, cf la photo), le tout alors que je n’ai même pas encore commencé à préparer la chambre de la petite deuxième, que je n’ai pas fini de trier et ranger les vêtements trop petits de Coquillette, que je viens d’acheter une machine à coudre et que j’avais envie de coudre plein de jolies choses pour mes bébés, que le jardin est en triste état et aurait besoin de quelques après-midi de travail…

Mais plus question de forcer sous peine de contractions un peu trop prononcées à mon goût… Et je n’ai pas envie que la prochaine fois, ma gynéco me dise, comme la première fois, il faut rester couchée maintenant ! Parce qu’arrêter le boulot c’était une chose, mais arrêter de m’occuper de Coquillette c’en est une autre que je n’envisage absolument pas.

Je ne vais pas totalement abandonner mes projets, mais je vais y aller tout doucement, par petites doses, je vais m’autoriser quelques siestes par-ci par-là, et puis je vais arrêter d’enjamber la barrière de sécurité du salon au lieu de l’ouvrir (de toute façon ce ne sera bientôt plus possible…)

Publicités

7 réflexions sur “Quand le corps dit « stop »

  1. pas facile de rester tranquille surtout quand on a déjà un enfant , je suis passée par la y a quelques mois . Si tu as la chance d’avoir un peu d’aide au prés de ton homme et de la famille faut pas hésité , moi ce n’était pas le cas famille un peu loin et mon homme toujours sur la route . En tout cas essaye de te reposer , même si ce n’est pas facile , courage

  2. Merci à toutes pour vos gentils petits mots et votre soutien ! Promis je me repose bien, je ne vais pas prendre de risque pour mon bébé. L’avantage de ce repos forcé, c’est que j’aurai sûrement plus de temps à consacrer au blog 🙂
    Bonne journée à vous toutes !

  3. Dur dur ma pauvre.
    Faut écouter son corps je crois, mais les impératifs de la vie quotidienne doivent te rattraper aussi.
    Bon courage à toi et surtout repose toi sur le papa ^^

Laissez-moi un petit mot !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s