Ce qui changera, ce qui ne changera pas

Avec un deuxième enfant, j’ai conscience que les choses ne seront pas tout à fait les mêmes qu’avec un premier. On ne peut pas tout faire de la même façon, et c’est tant mieux parce que chaque bébé est différent et nécessite des attentions différentes, mais aussi parce que nous, parents, avons appris depuis la naissance du premier.

Il y a donc des choses qui changeront, mais d’autres, en revanche ne changeront pas, contrairement à ce que je peux entendre autour de moi depuis que je suis enceinte.

Image

Ce qui changera :

– Je ne ferai plus l’erreur d’essayer d’être partout à la fois et tant pis si on ne mange que des pizzas et des plats tout faits pendant les premières semaines, tant pis si je porte des vêtements mal repassés, et tant pis s’il y a des poils de chat dans l’escalier quand les gens viennent nous rendre visite

– Je ne m’inquièterai plus autant pour des petits détails sans importance comme savoir si une couche doit plutôt être changée avant ou après la tétée

– J’essaierai de rester plus zen de manière générale, de prendre les choses de façon cool, parce que sinon, j’aurai vite fait de péter un câble avec deux bébés à la maison !

– Je n’oublierai plus de prendre soin de moi aussi, pour que je puisse ensuite être plus disponible pour mes enfants

– Je pourrai compter sur un mari moins effrayé que la première fois à la perspective de changer une couche ou d’enfiler un body, ce qui me facilitera grandement la vie ! 

 

Ce qui ne changera pas :

– Malgré Coquillette que j’aurai à gérer, je recommencerai à allaiter exclusivement et à la demande mon deuxième bébé. Peut-être aurai-je simplement à trouver de nouvelles astuces, comme allaiter en utilisant une écharpe de portage

– Comme je l’ai fait pour Coquillette, j’instaurerai une routine le plus vite possible, avec une heure de « coucher » plus ou moins fixe après le bain et une tétée

– Je n’emmènerai pas plus le deuxième dans des restos le soir ou d’autres lieux bruyants que je ne l’ai fait avec Coquillette. Même si j’ai entendu maintes et maintes fois « tu devrais l’habituer, après vous pourriez sortir plus facilement », je continue à croire fermement que c’est en élevant les enfants dans le calme dès leur plus jeune âge (et donc en leur offrant des conditions de sommeil optimales), qu’ils deviendront ensuite eux-mêmes des enfants sereins.

– Je ne laisserai pas non plus mon bébé pleurer seul dans son lit parce qu’il ne veut pas dormir. J’ai trouvé des solutions pour Coquillette, j’en trouverai pour lui, et je peux vous assurer que le jeu en vaut la chandelle quand je vois comment est ma fille aujourd’hui !

– Ce nouveau bébé, je l’aimerai aussi intensément que Coquillette

 

Il y a sûrement bien d’autres choses que je pourrais rajouter à la liste, mais voici au moins les plus évidentes, celles qui me sont venues naturellement à l’esprit. Peut-être que je changerai d’avis, qui sait ? J’ai appris en devenant parent qu’il fallait parfois changer sa façon de voir les choses et s’adapter. Mais voilà en tout cas quel est mon point de vue aujourd’hui.

Et vous, ça s’est passé comment à l’arrivée de votre deuxième ?

Publicités

5 réflexions sur “Ce qui changera, ce qui ne changera pas

  1. j’ai appris qu’il y a des choses que tu veux faire ou ne pas faire mais que parfois la situation t’oblige à changer ton point de vue.
    Cependant je suis assez d’accord avec toi sur l’ensemble de ces points.
    Par contre pour ce qui est d’emmener n°2 au resto …. même petit , (bien que ce ne soit pas ton objectif) je dirai que ca dépend notamment de l’attitude de bébé.
    Notre premier a toujours été cool partout, il s’adaptait (on n’abusait pas non plus). N°2 était tellement « pas bien » qu’on ne sortait pas sinon c’était la galère pour passer une bonne soirée.
    Aujourd’hui N° 2 a 15 mois et on va de temps en temps au resto, le plus dur étant de la garder à table, mademoiselle est un vrai tourbillon … avec le sourire … ce qui fait que les gens prennent assez bien son envie de liberté.
    après on part du principe qu’avoir des enfants ne doit pas nous empêcher de sortir, on le fait moins souvent, pas loin et on adapte le type de sortie aux enfants.

    • On ne reste pas non plus cloîtrés à la maison je te rassure, on a simplement changé nos habitudes. Si on veut aller au resto, on y va plutôt le midi au lieu d’y aller le soir par exemple. Pareil pour les soirées avec les amis, on essaye de faire ça le midi si c’est à l’extérieur et s’il n’y a que le soir qui est possible, on préfère recevoir que sortir, comme ça on ne chamboule pas trop les habitudes de Coquillette. On sait que ce ne sera pas toujours comme ça alors on le prend bien et patiemment, mais tout le monde ne voit pas les choses du même oeil autour de nous, notamment quand je dis que je ne peux pas venir à une soirée au resto un soir et que mon homme y va seul.

  2. Moi je viens d’avoir mon 1er bébé et j’avoue que je ne sais pas si j’en voudrais un 2ème alors que ça a toujours été le cas. Il a 3 mois 1/2 et on a une bonne routine ça y est, il est super facile à vivre et j’avoue, j’ai peur que le 2ème le soit moins. Bon tu me dirais, c’est surtout parce que je ne suis pas prête, il n’est pas vieux mais avant sa naissance, c’était évident pour moi d’avoir au moins 2 enfants. Là c’est moins le cas.

    xx

    • Woodybeauty je te rassure, ça m’a fait pareil après la naissance de Coquillette. Je pensais que je ne pourrais jamais avoir de deuxième enfant tant j’étais fatiguée ! Et puis le temps passe, les choses changent, ton premier bébé grandit, tu prends tes marques et l’envie revient !

    • pareil pour moi !
      Au départ j’en voulais trois.
      On a enfin réussi à avoir n°1 : super cool, bébé facile, petit garçon sage, intelligent et raisonnable.
      N°2 est né …. quelques galères, beaucoup d’inquiétudes, de fatigue …
      Ben là honnetement je signerai pas pour un troisième ….
      peut être que je changerai d’avos dans quelques années … mais là je trouve que deux c’est suffisant en terme de boulot d’énergie … et je pense au cout de la vie, de leurs études plus tard …

Laissez-moi un petit mot !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s