Trois en bas, une en haut

Image

Derrière ce titre mystérieux, se cachent pas moins de quatre quenottes fraîchement sorties dans la bouche de Coquillette ! Vous vous en souvenez peut-être (ou pas, c’est ici pour vous rafraîchir la mémoire !), mais le jour de son premier anniversaire, il y a à peine plus d’un mois, ma fille n’avait pas une seule dent. Mais ça, c’était le matin de son anniversaire. Eh oui ! Parce que le soir, une toute petite pointe blanche dépassait de sa gencive. L’avantage, c’est que la date de sa première dent sera facile à retenir ! 

En une semaine, trois dents étaient sorties sur sa gencive du bas. Là-dessus, sa super marraine et puéricultrice m’annonce avec conviction que s’il y en a trois, la quatrième va suivre. « Oui oui » que je lui dis, « on la devine déjà ! ». Sauf que Coquillette aime bien n’en faire qu’à sa tête, alors sa quatrième dent du bas, elle a décidé de la garder pour plus tard. En revanche, elle en a sorti une toute jolie en haut !

Celle-là, je ne l’ai pas vue immédiatement, je l’ai d’abord entendue. Il fallait voir la scène. Imaginez-vous moi, en pleine contemplation de la bouche de Coquillette qu’elle ne daigne pas ouvrir d’un millimètre, en train de parler à son papa : « mais si ça fait clac-clac quand elle ferme sa mâchoire, c’est qu’il y a une dent en haut non ? ». J’ai vérifié en glissant un petit bout de doigt entre ses lèvres et… oui, c’est bien ça ! Je vous passe la scène de la mère montée sur ressorts et hystérique qui a suivi (la même qu’à la première dent, soit dit en passant).

Coquillette aussi a remarqué le changement et a pris une nouvelle habitude, celle de passer sa langue sur ses toutes nouvelles dents, l’air intrigué. C’est bien, ça fait de jolies grimaces pour les photos ! Un peu moins bien, sa lèvre inférieure a déjà fait les frais de cette nouvelle étape dans sa croissance. Une perte d’équilibre, une chute et clac, coup de dent sur la lèvre. Heureusement, on n’a pas eu droit à la grosse hémorragie qui traumatise certains parents (comme je les comprends !) mais seulement à quelques petites gouttes de sang. Sa lèvre n’a même pas gardé de trace.

On en a aussi profité pour instaurer une nouvelle habitude : le « brossage » de « dents » du soir. Vous remarquerez le subtil emploi des guillemets car en réalité, on devrait plutôt parler de massage de gencives ou de mâchouillage de brosse à poils de caoutchouc. Et puis en fonction des soirs, Coquillette n’est pas toujours motivée et préfère s’emparer de la brosse et la jeter sauvagement par terre avec une moue d’impatience. On n’insiste pas trop dans ces cas-là, on ne veut pas faire du brossage de dents un moment pénible qu’elle redoutera toujours mais plutôt un moment de jeu et de plaisir.

Et vous, vous vous y prenez comment avec les dents de vos petits loulous ?

Publicités

Une réflexion sur “Trois en bas, une en haut

Laissez-moi un petit mot !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s