L’aspirateur, ce démon tout droit sorti de l’enfer

Image

Non non je n’en rajoute pas du tout !

Je n’ai jamais trop aimé passer l’aspirateur. Entre le bruit, le tuyau qui s’entortille sur lui-même et me donne des suées, ce foutu câble qui est trop court et la brosse qui se coince entre les pieds de chaise, il trouve toujours le moyen de m’énerver. Mais ça, ce n’est rien à côté de la haine que doit lui porter ma pauvre petite Coquillette.

Ma fille n’est pas spécialement une trouillarde, elle ne se laisse pas facilement intimider même si les arbres et toute forme de végétation l’impressionnent, mais l’aspirateur, c’est une autre histoire. Quand je le sors, elle commence à lui jeter de drôles de regards. Et quand je le met en route, elle se fige tout net et se met à trembler des quatre membres. On dirait quasiment une crise d’épilepsie. Je vois alors son visage se crisper pour se transormer en une grimace de terreur, devenir tout rouge, mais c’est à peine si elle arrive à pleurer tant elle est terrorisée. En général, je m’arrête donc là (c’est-à-dire au bout de 20 secondes) et je finis le ménage avec le balai. Le problème c’est que je suis souvent seule avec elle à la maison, et que je ne peux donc jamais passer l’aspirateur, qui est malgré tout bien pratique, avouons-le. Nous avons donc décidé, avec monsieur le papa de Coquillette, qu’il passerait l’aspirateur dimanche matin avant que les invités de l’anniversaire de Coquillette n’arrivent à la maison, histoire que la maison soit vraiment nickel, pour une fois. Pendant ce temps-là, je devais aller me promener avec Coquillette, sauf que j’étais à la bourre, qu’il me restait de la cuisine à faire, et qu’on a donc décidé que je m’enfermerai avec elle dans la cuisine pendant le grand ménage.

Malgré les portes fermées, le même cinéma a recommencé. Voyant que Coquillette ne se calme pas malgré mes tentatives pour la rassurer, je décide donc de me replier avec elle dans le canapé (le salon venait d’être fait) en la gardant dans mes bras. Et bien pendant 15 minutes, elle est restée complètement prostrée contre moi, sans réaction (au point de ne même pas prendre la tétine que je lui proposais), sans même pleurer, enfouissant sa tête contre ma poitrine. On aurait dit qu’elle était sortie d’elle même pour échapper à l’aspirateur (qui pourtant était loin je précise !). Je ne l’avais jamais vue dans un état pareil et j’ai eu bien mal au coeur…

Il lui a fallu encore quelques minutes et des câlins à gogo avec papa et maman pour vraiment se remettre et redevenir la petite fille que nous connaissons d’habitude. Mais je ne suis pas prête de ressortir l’aspirateur en sa présence ! Avez-vous connu ce genre d’épisodes avec vos loulous ? Comment avez-vous réussi à régler le problème ? Je me rassure quand même en me disant qu’on n’a jamais vu un adulte s’enfuir devant un aspirateur (ok il y a des ménagophobes mais quand même !)

Publicités

9 réflexions sur “L’aspirateur, ce démon tout droit sorti de l’enfer

  1. ma fille a peur aussi de certains trucs, mais j’ai remarqué que si son frère est là ca la rassure.
    par exemple, j’ai tondu la pelouse avec le petit tracteur dimanche. je l’ai donc mise sur mes genoux. Elle a hurlé au démarrage du moteur et voulait descendre. Son frère est arrivé, s’est installé entre mes jambes pour conduire …. et hop finies les larmes.
    Pour l’aspi, ma fille essaie de s’asseoir dessus ou de le pousser. Elle veut même tenir le manche ! Peut être que ton aspi fait trop de bruit ? ! lol
    Le miens a une modulation de puissance ce qui fait qu’il peut aspirer pas trop fort et pas trop bruyament.

    Ce que je ferai à ta place, ce serait au contraire de l’utiliser souvent. Pas longtemps, mais souvent.
    Ta fille va vite apprendre que l’aspi est innoffensif, surtout si ca dure peu de temps. On appelle ca de la désensibilisation 🙂

    • Effectivement, il faudrait peut-être que je teste cette méthode… mais j’avoue que ça me fait tellement mal au coeur de la voir se mettre dans cet état que je ne suis pas sûre d’y arriver !

  2. Je la comprends! ça fait du bruit, ça bouge, c’est sûrement dangereux, une espèce de bête féroce prête à vous dévorer… En tout cas mes chiens quand j’en avais et mes chats ont horreur de cet engin et prennent la fuite dès qu’ils le voient avant même que je ne le mette en marche, et quand ce n’est pas moi qui le passe mais quelqu’un d’autre dans la maison je me réfugie à l’autre bout ou dans le jardin!!! et je suis adulte! Mais pour ta petite je suis sûre que ça va s’arranger en grandissant et peut-être même qu’elle voudra le passer elle-même pour faire comme maman… En attendant, le balai! et bon courage à toute la famille!
    Léa

    • Mes chats aussi ont horreur de l’aspirateur, ils disparaissent en un clin d’oeil quand je le sors du placard (mais le balai leur fait le même effet, ils sont un peu bêtes…) Tu as raison, peut-être que l’envie de faire « comme maman » prendra le dessus un jour. Quand j’étais petite, j’avais un mini aspirateur que j’adorais, il faudrait que j’essaye de remettre la main dessus, il était top !

  3. Ma grande en a une trouille terrible… Avec le temps, cette peur s’apprivoise, maintenant, elle se contente de se mettre « en hauteur » et a parfois même l’audace de passer à côté (en courant quand même !). D’après ce qu’elle m’en dit, ce que j’en ai observé (elle a 3 ans 😉 ) c’est bel et bien le bruit qui l’effraie. Donc, patience, câlins, mots rassurants et persévérance. Au début, ce que je faisais, c’était le faire en jeu : prendre un air ravi, chanter à tue tête, rire, et lui montrer que WAH! les choses sont avalées par le tuyau 😉

    • Je pense aussi que c’est le bruit qui doit l’effrayer, et pourtant il y a d’autres choses qui font tout autant de bruit et qui la laissent indifférente, bizarre… En même temps, elle a aussi une peur assez étrange des arbres mais c’est bien moins impressionnant. Elle n’ose simplement pas les toucher ! Peut-être ne faut-il pas toujours chercher à comprendre ^^

  4. Ah mince pov’ coquillette.
    Faut dire qu’un tel bruit ça doit être impressionnant pour un p’tit bout.
    Le Pepito a une trouille bleue du mixer dont je me sers pour ses purées mais aussi de la tondeuse avec laquelle je coupe les cheveux de son père.
    Pour les deux je ne m’en sers pas tous les jours et je m’arrange pour lui faire ses purées quand il est dans une autre pièce avec son père et quand je coupe les cheveux du Padre je met Pepito dans son lit avec des jouets. J’peux te dire que la coupe c’est du rapide dans ce cas ^^
    Je pense que ça passera pour ta fille avec le temps quand elle comprendra mieux ce qu’il en est, mais c’est clair que c’est pas pratique pour faire ton ménage 😉

    • Coquillette avait aussi la trouille du mixeur quand elle était plus petite, mais ça pour le coup, c’est passé avec le temps. Il faut dire que je l’utilise plus souvent que l’aspirateur vu toutes les purées et compotes que je lui ai faites depuis sa diversification, elle a dû finir par prendre l’habitude ! Pas cool pour la coupe de cheveux en tout cas, tu as intérêt à maîtriser pour le faire rapidement, sinon, bonjour les dégâts !

  5. Pingback: Mon petit marmiton | Maman 24h/24

Laissez-moi un petit mot !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s