Des fesses de schtroumpf : un remède contre l’érythème

Comme je vous le disais donc dans mon dernier article, Coquillette s’est payé un érythème fessier magistral. Elle a toujours été plutôt tranquille de ce côté là mais là, je peux vous dire qu’elle s’est rattrapée. Ca a commencé il y a quelques semaines, doucement d’abord, et puis les traditionnels liniments et Bepanthen ne suffisant pas, ça a empiré. J’ai testé une crème de change bio à l’oxyde de zinc, j’ai sorti l’éosine quand la situation est devenue critique, mais malgré tous mes efforts, rien n’y a fait. Les rougeurs semblaient s’estomper, puis revenaient au galop quelques heures plus tard, voire migraient légèrement, jusqu’à ce que l’ensemble de la zone soit rouge écarlate, à vif. Elle ne se plaignait pas encore trop, mais qu’est-ce que j’avais mal au coeur pour elle.

A court d’idées de traitement (je ne pouvais pas utiliser de cotocouches puisque ça suintait légèrement), je me suis mise à la méthode fesses à l’air. Autant vous dire qu’avec un bébé qui court partout à 4 pattes, ça fait du dégât. Moyenne : trois pipis par heure. Bonjour… Là encore, j’ai vu une légère amélioration, et puis ça a repris de plus belle.

Et puis au détour d’une conversation téléphonique avec la marraine de Coquillette, puéricultrice et qui mériterait le surnom de marraine la fée, j’évoque le problème. Je me demande encore pourquoi je ne me suis pas tournée plus tôt vers elle, bêbête que je suis… Elle me dit tout de suite que la crème Mitosyl est bien plus efficace que Bepanthen, et que si ça suinte, c’est du Bleu de Milian qu’il faut utiliser, plutôt que de l’éosine. Ni une ni deux, mon homme file à la pharmacie chercher tout ça pendant que je termine les bagages pour notre séjour en famille. Evidemment, rupture de stock pour le Bleu de Milian. « Vous aurez de la chance si vous en trouvez », nous annonce la pharmacienne. Après avoir téléphoné à cinq pharmacies, nous avons fini par en trouver quand même.

Image

Les fesses de Coquillette sont passées du rouge au bleu (eh oui, le Bleu de Milian c’est comme l’éosine, mais en bleu), mais dès le lendemain matin, on voyait du mieux. Je suis donc passée au Mitosyl, en remettant un petit coup de bleu une fois par jour, et là, le miracle a eu lieu. Cet érythème contre lequel on s’était battu pendant des semaines, on l’avait enfin vaincu. Bon, vus les dégâts déjà occasionnés, il va falloir un peu de temps avant qu’elle ne retrouve de jolies fesses toutes blanches, mais la situation n’a plus rien d’inquiétant ni de douloureux pour elle.

Il faut simplement prendre quelques précautions supplémentaires avec le Mitosyl, qui doit s’utiliser uniquement en traitement et pas en préventif, pas plus de trois jours, pas sur une trop grande zone, et pas sur les muqueuses. Au-delà des trois jours, j’ai donc continué à prendre soin de ses petits fesses avec la crème de change bio Natessance, que je trouve vraiment bien, efficace, bien couvrante.

Une dernière chose à propos du Bleu de Milian : ça colore vraiment bien en bleu, peau, vêtement, carrelage, tout ce que vous voulez. Ca part sans soucis au lavage si vous en mettez sur vos vêtements, et je trouve qu’on s’en débarasse plus vite que l’éosine quand on en a plein les mains. En revanche, et ça je le tiens de la pharmacienne, si vous en mettez par terre, ou sur votre lavabo par exemple, il ne faut pas laver à l’eau mais avec de l’alcool modifié, sinon vous allez l’étaler encore plus (il paraît que ça vaut pour l’éosine aussi).

Ce que je me demande maintenant, c’est pourquoi est-ce qu’on n’entend parler nulle part du Bleu de Milian ?? Même le Mitosyl, le nom me parle mais ne me serait jamais venu à l’esprit aussi naturellement que celui du Bepanthen. Je n’ai donc qu’une chose à dire : merci mille fois marraine la fée !

Publicités

5 réflexions sur “Des fesses de schtroumpf : un remède contre l’érythème

  1. Le bleu, par chance (pour ma prem’s, ne partons pas gagnante, on sait jamais quand Titou me fera ses dents), je n’ai pas encore eu à l’utiliser. Par contre, le mitosyl, l’huile de poisson comme je dis, c’est the remède anti-rien-ne-marche surtout pas le fameux Bepanthène !
    Courage, ta puce a eu chaud aux fesses ! oui, j’ose !

  2. Alors là j’en avais jamais entendu parler du bleu de milian!
    Peut-être qu’elle ne tolère plus ses couches?
    En tous cas c’est bon à savoir, n’empêche elle a du dérouiller la pauvre bichette.

  3. Je ne sais pas trop ce qui a causé cet érythème, je ne pense pas que ce soit les couches, je n’ai pas changé de marque ni de « variété ». Mais peut-être bien les dents qui travaillent…Elle n’en a toujours pas à presque un an, donc forcément, ça ne tardera plus ! J’espère en tout cas que le bleu de milian ne vous servira jamais à toutes les deux !!

  4. Pingback: Maudit érythème | Maman 24h/24

  5. Pingback: Le saint Graal des liniments | Maman 24h/24

Laissez-moi un petit mot !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s