Saint Valentin : avant la fête commerciale, un beau symbole

Image

Depuis bientôt huit ans que nous nous connaissons, mon mari et moi, nous avons toujours plus ou moins fêté la saint Valentin, en essayant malgré tout de fuir son aspect commercial. Pour commencer, pas question de mettre les pieds au resto ce jour-là, trop de monde, trop de menus imposés (et trop chers aussi…). Soit on se fait un petit repas sympa à la maison, soit on sort un autre jour. On se fait parfois un petit cadeau, parfois non. Cette année, on a décidé de garder nos sous pour une autre occasion, comme un petit week-end en amoureux quand nous en aurons l’occasion par exemple.

Mais on se souhaite toujours la saint Valentin. On entend partout que c’est une fête commerciale, que c’est un effet de mode, qu’il y a bien d’autres occasions demontrer son amour à son partenaire. Je suis d’accord sur ce dernier point, mais ça n’empêche pas de fêter la saint Valentin. Et oui, parce que dans tout ça, on a complètement oublié d’où venait cette fête.

C’est à la fac, en cours d’Histoire du Moyen Age, que j’ai appris que la saint Valentin avait vraiment un sens très romantique. En réalité, le jour du 14 février était à l’époque considéré comme celui où les oiseaux recommençaient à chanter. Alors choisir cette date comme fête de l’Amour, on ne pouvait pas mieux tomber je trouve. Depuis, chaque matin du 14 février, depuis mon lit, j’écoute si j’entends chanter les oiseaux, et souvent, oui, je les entends, et ça me fait toujours sourire parce qu’il n’y pas de bruit plus agréable au réveil. Cette année, c’est un peu différent, avec les températures anormalement hautes qu’on a, j’ai l’impression de les avoir entendus chanter tout l’hiver. Mais voilà, maintenant, vous savez pourquoi j’aime la Saint-Valentin et pourquoi je la souhaite chaque année à mon homme.

Et vous ? Connaissiez-vous cette histoire ? Fêtez-vous la saint Valentin ?

Publicités

Une réflexion sur “Saint Valentin : avant la fête commerciale, un beau symbole

  1. comme vous, on essaie de marquer le coup mais pas de céder à la folie marketing.
    J’ai prévu de faire garder les enfants demain soir et on fera ciné resto.
    Je ne suis pas contre ces petits moments d’attention e de tendresse, même si c’est un peu dicté par le calendrier parce que happés par le quotidien, on ne prend pas le temps de se poser, alors c’est un bon prétexte 🙂

Laissez-moi un petit mot !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s