Ce soir, je regarde France 5

blog1

J’avais l’intention d’écrire cet article bien plus tôt dans la journée mais j’ai été débordée… Alors forcément, maintenant, ça fait un peu tard pour vous prévenir du reportage à ne pas rater qui passe ce soir sur France 5. Mais vous en avez peut-être déjà entendu parler car ce documentaire réalisé par l’animatrice de télévision et maman Eglantine Emeyé fait beaucoup parler de lui ces derniers jours. Il s’agit de « Mon fils, un si long combat ».

Je vous colle le résumé sans plus attendre : « Samy, 8 ans, communique peu, marche avec difficulté et n’est toujours pas propre. Il est également atteint d’autisme et d’épilepsie. Eglantine Eméyé, sa maman, s’est rendu compte que la société, frileuse et souvent peureuse, n’était pas adaptée aux besoins de son enfant. Certains professionnels de la santé refusent de le soigner et les écoles ne le prennent pas en charge. Aujourd’hui, Eglantine se bat quotidiennement pour que son fils ait droit au bonheur. Elle est épuisée et a le sentiment de délaisser Marco, son fils aîné. A Hyères, elle a trouvé une structure qui pourrait la soulager. »

Pour avoir vu quelques extraits, je crois bien que les mamans qui regarderont ce reportage ce soir ne pourront pas retenir quelques larmes (cela m’inclut, évidemment…) Mais au-delà de l’aspect touchant de ce film, je pense qu’il est important de le regarder pour se rendre compte du mur auquel se heurtent les familles d’enfants comme Samy. Le mur de la société. Dans le cadre de mon travail, j’ai parfois rencontré des parents d’enfants autistes ou porteurs d’un handicap ou d’une maladie méconnus. A chaque fois, j’ai été retournée par cette vie si injuste pour eux bien sûr, mais aussi et surtout par le courage de leurs parents, par le dévouement dont ils font preuve envers leur enfant, par l’oubli d’eux-mêmes dont ils sont capables pour permettre à leur enfant de mener une vie la plus normale possible, et la plus heureuse. Parmi les parents que j’ai vus, certains savaient que leur enfant de 5 ans allait mourir dans quelques années, voire quelques mois, mais je ne les ai jamais vus pleurer (par contre moi je devais me retenir). Au lieu de ça, je les ai vus se battre pour obtenir un traitement, un espoir, une place à l’école, une assistante de vie scolaire individuelle (AVSI) et pour faire entendre leur cause à l’échelle locale ou nationale.

Regarder ce reportage, c’est se rendre compte de ce qu’ils vivent au quotidien. C’est se rendre compte de l’état d’épuisement physique et mental dans lequel ils doivent se trouver et de leur lassitude face aux incompréhensions et face à une société inadaptée. Regarder ce reportage, c’est un peu leur rendre hommage. Et plus il sera regardé, plus la société réalisera ce que c’est réellement que d’élever un enfant handicapé. Regarder ce reportage, c’est ouvrir un peu plus la porte à la tolérance.

Alors ne le loupez pas, c’est ce mardi soir sur France 5 à 20h40 et ça ne dure que 50 minutes ! Et si vous êtes déjà pris, n’oubliez pas qu’il y a le replay !

Publicités

Laissez-moi un petit mot !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s