REF ou comment redécorer son intérieur au lait maternel

Image

Quand on s’apprête à devenir maman et à allaiter, on ne sait pas réellement à quoi s’attendre. On se pose plein de questions, on essaye de s’imaginer la sensation que ça peut faire et ça nous cause parfois quelques rêves étranges. Un jour, quand j’étais enceinte, j’ai rêvé que je donnais le sein à mon bébé et que ça coulait partout. A mon réveil, j’ai trouvé ce rêve complètement stupide. J’étais loin de m’imaginer que oui, j’allais vraiment en mettre partout, mais qu’en plus, ça allait non pas couler mais jaillir !

La première fois que ça m’est arrivé, c’était en pleine nuit. J’étais en train d’allaiter Coquillette dans sa chambre, à moitié dans le gaz, quand tout à coup, elle lâcha mon sein et là SPLASHH ! Je vois un énorme jet qui éclabousse tout le bras du fauteuil et qui arrose le parquet. Et ça a recommencé régulièrement les jours suivants, jusqu’à devenir une habitude. Le canapé, les sols, les murs, les télécommandes et même mon homme et le bouquin qu’il était en train de lire, tout a été arrosé de lait pendant des semaines. Ca nous a causé des sacrées parties de fou rire et pourtant, ce n’était pas si drôle que ça.

Parce que ma Coquillette, ce jet de lait, elle se le prenait en plein dans le fond de la gorge, à pleine vitesse, et que ça ne lui plaisait pas tellement. Le fait qu’elle ait autant régurgité était, je pense, une conséquence cet afflux de lait trop abondant. Elle manifestait aussi son mécontentement quand le premier jet, très fort, arrivait. Je me suis donc renseignée sur Internet et j’ai vu que ce problème était courant et qu’il avait un nom : le réflexe d’éjection fort, ou REF. Cela peut causer des tas de problèmes. Je ne vais pas rentrer dans les détails pour me concentrer plutôt sur mon expérience personnelle mais si vous êtes concernée ou simplement intéressée par le sujet, je vous conseille d’aller lire cet article de la Leche League.

J’ai essayé plusieurs des méthodes préconisées pour régler le problème mais à chaque fois, soit ça ne marchait pas, soit un autre problème apparaissait du côté de Coquillette (selles vertes…) ou du mien (seins trop pleins…). Finalement, c’est ma fille elle-même qui a trouvé la solution (elle est trop forte !). Elle commençait à téter mais quand le jet devenait trop fort, elle lâchait mon sein pour laisser le lait jaillir à l’extérieur. Quand le flux se calmait après quelques secondes, je lui donnais à nouveau le sein et elle pouvait tranquillement finir de manger. Bon évidemment, c’est là que je me suis mise à arroser tout ce qui se trouvait à moins d’un mètre de moi. Je vous assure que c’est vraiment impressionnant… Après un certain temps, j’avais pris l’habitude et le coup de main, il me fallait juste une feuille d’essuie-tout pliée plusieurs fois pour être bien épaisse, et je m’en servais pour absorber le trop-plein de lait.

En tout cas, si vous êtes dans ce cas, ne vous inquiétez pas, vous n’êtes pas seule et il existe des solutions. N’hésitez pas à vous rapprocher de la Leche League qui devrait être en mesure de vous informer sur le sujet pour que votre allaitement se passe au mieux.

Publicités

Laissez-moi un petit mot !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s