La grossesse, la bouffe et moi

Image

On entend beaucoup parler en ce moment de la Mummyrexie, ces femmes enceintes qui font régime pour ne pas grossir. Et bien je peux vous dire que je n’ai pas du tout été « mummyrexique » pendant ma grossesse, bien au contraire ! Par contre, mes habitudes alimentaires ont sérieusement été chamboulées, et sur bien des points. Je vous raconte ?

D’abord, laissez-moi vous dire quelle mangeuse je suis en temps normal. Je ne mange pas beaucoup (je finis rarement mon assiette au resto par exemple), mais j’aime manger des bonnes choses et je ne fais pas spécialement attention à ma ligne, c’est juste que j’ai un petit appétit. J’aime la viande, les frites, le chocolat, les gâteaux… bref, je suis une gourmande ! Quand je suis au boulot, j’achète souvent un paquet de biscuits pour partager avec mes collègues pendant l’après-midi.

Quand je suis tombée enceinte, certains aliments ont commencé à me dégoûter. Le poulet d’abord, puis la viande cuite au barbecue, et enfin les aliments trop fades (je ne pouvais plus avaler des chips nature, berk). Au contraire, d’autres aliments se sont mis à plus m’attirer qu’avant : les plats épicés, le camembert, les artichauts et surtout, le citron. Quand j’étais au boulot, je ne rêvais que d’une chose : être au soir pour pouvoir rentrer chez moi et dévorer un quartier de citron tout cru (oui comme ça, avec les dents, comme une sauvage !) Les aliments qui m’étaient interdits m’ont énormément manqué, vous n’imaginez même pas : le pâté, le filet américain, et par-dessus tout, le saumon fumé… (attendez un peu, j’essuie le clavier…)

Hormis ces modifications de goût, c’est carrément mon comportement alimentaire qui a changé. Je me suis mise à manger beaucoup plus : non seulement je finissais mes assiettes mais en plus, ça ne me suffisait pas. J’avais tout le temps faim. Et puis quelque chose d’étrange s’est produit : j’achetais toujours des paquets de biscuits au boulot, mais je n’avais plus aucune envie de les partager ! J’attendais que mes collègues aient déserté le bureau pour tout grignoter discrètement, et je n’avais pas honte pour autant : tout est permis aux femmes enceintes !

J’ai adoré cette période de modifcations alimentaires. Quand on a autant envie de manger quelque chose, c’est juste génial de pouvoir satisfaire ce besoin. Et avoir tout le temps faim, c’est trop bien pour quelqu’un comme moi qui, d’habitude, est fustré de ne plus avoir faim au moment du dessert. J’ai adoré ces neuf mois, j’en ai profité à fond. J’ai pris 13 kilos au total.

Quatre jours après l’accouchement, j’étais bien incapable d’exhiber mes abdos comme l’a fait cette mannequin dont j’ai oublié le nom (peu d’intérêt, hein !), et à vrai dire, j’étais même incapable de rentrer dans mes anciens jeans ! Mais j’étais en bonne santé, ma fille aussi, et j’avais l’impression d’avoir profité à 100% de ma grossesse.

Aujourd’hui, j’ai perdu tous mes kilos et je rentre dans mes vieux jeans même si mon ventre n’est plus aussi ferme qu’avant. Si c’était à refaire, je referai exactement pareil et je n’ai qu’un mot : vivement la prochaine grossesse pour pouvoir à nouveau prendre autant de plaisir à manger !

Publicités

2 réflexions sur “La grossesse, la bouffe et moi

  1. Coucou,

    En ce qui me concerne, je suis très voire trop gourmande et je pense avoir un bon appétit.
    Pendant la grossesse, je ne me suis pas privée non plus, j’avais d’ailleurs envie de grignoter (plus que d’habitude).

    Ce que je faisais_ heureusement pas tous les jours_ c’est que je me réveillais la nuit ou à l’aube pour manger des céréales lol
    J’avais également une forte attirance pour les rouleaux de réglisse, impossible de passer devant un paquet sans en acheter un.

    Je pense qu’il ne faut pas se surveiller pendant sa grossesse, mais peut-être pas non plus passer son temps à manger… en tous cas, les envies des femmes enceintes sont irrésistibles et assez saugrenues parfois 😉

    • Tu as raison ombellina : se surveiller pendant sa grossesse n’est pas une chose à faire mais manger à longueur de journée n’est pas forcément très conseillé non plus !
      Quant aux envies saugrenues : je crois qu’il faut savoir écouter son corps, il sait ce dont il a besoin ! (si si si, j’ai besoin de beaucoup beaucoup de chocolat ^^)

Laissez-moi un petit mot !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s