Tétine ou pas : le grand débat

Image

Les arguments contre ce petit bout de plastique, on y a tous déjà été confrontés : la tétine, ça déforme le palais, c’est pas joli, ça empêche les enfants d’apprendre à parler normalement, ça leur donne de mauvaises habitudes, ça nuit à la bonne mise en place de l’allaitement, c’est une solution de facilité pour les parents, etc…

Avant d’avoir ma fille, et pendant les premiers mois de sa vie, j’étais une fervente adepte de ces arguments. Pour moi, tout n’était qu’une question de volonté. Et j’ai tenu bon… pendant 5 mois. Cinq mois au cours desquels son besoin de succion était tel qu’il lui arrivait parfois de téter mon sein pendant deux à trois heures sans interruption. Patiemment, j’ai tenu le coup.

Puis est arrivé l’été, et si vous avez déjà lu mon article sur le sommeil, vous savez que Coquillette déteste la chaleur et que ça l’empêche de dormir, la nuit comme le jour. Un jour d’août, à bout, je suis allée à la pharmacie et j’ai acheté une tétine. J’ai craqué parce que j’ai cru que ça l’aiderait. Et ben non… Elle ne comprenait pas le principe. Elle sortait la tétine de sa bouche pour jouer avec, machouillait l’autre côté, lui parlait mais ne la tétait pas.

Bref, j’ai laissé tombé la tétine, lui redonnant quand même de temps en temps parce que ça avait l’air de l’amuser. Et puis ses 6 mois sont arrivés, et avec eux, la fin de l’allaitement maternel. Elle s’est retrouvée avec quatre biberons par jour qui tenaient à peine cinq minutes tellement elle les buvait vite et là, miracle, elle a compris le principe de la tétine. Son besoin de succion n’étant plus satisfait par le sein, il lui a fallu trouver autre chose. Et je me félicite tous les jours d’avoir cédé à la tétine parce que soit, ça l’empêche peut-être de babiller autant qu’il le faudrait (et encore), soit, je sais qu’un jour je devrais bien lui faire passer cette nouvelle habitude, soit, je dois me relever la nuit parce qu’elle l’a perdue, mais je crois qu’elle en avait vraiment besoin.

Ou alors je suis peut-être juste une mère qui a cédé à la facilité, mais je m’en fiche. Je ne peux pas être parfaite et la tétine n’est qu’une toute petite imperfection après tout.

Et puis en plus, elle était pas toute mimi sa première tétine ??

Publicités

5 réflexions sur “Tétine ou pas : le grand débat

  1. Ici, c’est pareil. Gros gros besoin de succion dès la naissance comme je l’explique ici : http://papapanique.com/2013/11/pouce-ou-sucette/. Mais la petite viking cherchait son pouce, sans le trouver au début. On a fini par aller acheter une sucette, on la lui a donné pendant deux mois, mais elle n’en a JAMAIS voulu! Elle la repoussait systématiquement!
    Heureusement, depuis ses deux mois elle trouve son pouce et c’est juste génial. Elle se rassure et se rendort toute seule quand elle se réveille la nuit!

  2. On a donné une tétine à Minichou quand il avait 3 semaines… Il avait un gros besoin de succion pour se calmer et s’endormir. Il le comblait en partie quand je lui donnais le sein mais on sentait bien un manque alors on lui a donné… Il la prend uniquement pour s’endormir et en voiture, bien souvent une fois endormi, il la repousse. J’ai préféré lui donner une tétine plutôt qu’il ne prenne son pouce qui je pense est plus mauvais pour le palais et la dentition.

  3. nous n’ations pas POUR la tétine, cependant elle nous a sauvé les nuits pour mon ainé !
    Par contre nous sommes absolument CONTRE le fait de la garder le jour. Donc depuis tout petit la tétine c’est uniquement pour la sieste ou la nuit, comme le doudou.
    Pour ma fille agée de 10 mois on fait pareil. La journée elle n’a pas la tétine. Par contre notre demoiselle très délurée la reprend toute seule le nuit, donc plus de soucis de réveil en temps normal !

    • J’étais exactement comme toi aeterna quand j’ai commencé à donner la tétine à Coquillette, mais à force j’ai fini par lui donner en journée et j’y ai quand même trouvé un avantage : quand elle a sa tétine, au lieu de porter tous ses jouets à sa bouche directement, elle passe plus de temps à les explorer avec ses mains.
      et puis je fais attention à ce qu’elle n’ait pas constamment la tétine en bouche non plus, histoire qu’elle puisse babiller le plus souvent possible. d’ailleurs, elle la retire elle-même après quelques minutes pour jouer avec ou pour la jeter tout simplement… par contre, la nuit, dur dur de s’en passer !

  4. Bonsoir,

    Merci pour cet article qui prouve combien les enfants se moquent royalement des théories. Il faut reconnaître que la succion est une usine à plaisirs et que le temps permettra de dépasser. En attendant, si vous ne souhaitez plus chercher la tétine la nuit et économiser du sommeil, nous avons une solution.

    Bonne continuation avec Coquillette !

Laissez-moi un petit mot !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s