Ces questions existentielles qui nous hantent les premières semaines #1

Je ne remets pas en cause l’existence de l’instinct maternel, bien au contraire, mais ce n’est pas lui qui nous aide dans les tâches quotidiennes qui rythment la vie d’une maman. Quand ma fille est née, je n’avais jamais changé une seule couche de toute ma vie et des tas de questions sont venues se bousculer, particulièrement au retour de la maternité. J’avais l’impression de mal le faire, tout simplement, et je me compliquais affreusement la vie.

Image

Devais-je changer sa couche avant ou après la tétée ? Ou les deux comme je le lisais parfois ?

Devais-je la changer même cinq minutes après la première fois si elle venait de refaire caca ?

Combien de fois par jour fallait-il la changer ?

Devais-je la changer en pleine nuit au risque de la réveiller encore plus ?

Mon Dieu, je vois quelques rougeurs sur ses fesses ! Que faire ?? C’est grave ? Vite vite ! Faut aller chercher le Bepanthen que nous a conseillé la pédiatre à la pharmacie !

Voilà à peu près ce qui se passait dans ma tête pendant les premières semaines. Ces couches étaient devenues une véritable obsession et je ne cessais de répéter à mon mari en me lamentant : « tu vois, je ne suis pas une bonne mère, je ne sais même pas changer une couche ! » (le baby-blues aidait peut-être un peu aussi, oui)

Quand j’y repense maintenant, je me marre bien. Comment ai-je pu faire une montagne d’aussi peu ? Comme je l’avais lu à l’époque, il suffit de s’adapter au bébé, mais cette réponse ne me satisfaisait pas, j’avais besoin de concret. Je vous livre mes propres réponses que j’ai élaborées au fil du temps, au cas où elles pourraient servir à de jeunes mamans aussi angoissées par les couches que je l’ai été ! Mais en réalité, comme j’ai fini par le réaliser, il n’existe pas vraiment de mauvaises réponses à ces questions. Les habitudes que vous prenez doivent simplement vous correspondre à votre bébé et vous. Donc, NO STRESS !

Devais-je changer sa couche avant ou après la tétée ? Ou les deux comme je le lisais parfois ?

A la maternité on m’avait dit de le faire avant, mais je me suis rendue compte que Coquillette remplissait souvent sa couche pendant la tétée. Cependant, elle régurgitait beaucoup et le fait de la changer après qu’elle ait mangé la faisait vomir encore plus. J’ai donc continue à la changer avant de manger, ce que je fais toujours aujourd’hui.

Devais-je la changer même cinq minutes après la première fois si elle venait de refaire caca ? 

Et bien, si le bébé n’est pas gêné par le fait d’avoir la couche pleine, s’il n’a pas tendance à avoir les fesses irritées, et si vous n’êtes pas trop incommodés par l’odeur, rien ne vous y oblige. Bon évidemment, c’est un peu le loto, si c’était vraiment un gros caca et que vous ne changez pas votre bébé, vous êtes bons pour changer le body avec !

Combien de fois par jour fallait-il la changer ? 

Il n’y a pas de bon chiffre. Je peux quand même vous dire sans me tromper que deux, c’est pas assez, et que quinze, ça me semble un peu trop. Je changeais Coquillette 7 à 8 fois par jour en général au début, aujourd’hui je ne la change que quatre fois par jour (sauf caca à l’odeur insupportable) et elle s’en porte très bien ! Je pense en revanche qu’il faudra que je la change plus souvent quand elle grandira et qu’elle commencera à être gênée d’avoir la couche pleine.

Devais-je la changer en pleine nuit au risque de la réveiller encore plus ?

Je l’ai fait au début, mais j’ai très vite arrêté pour la réveiller le moins possible. Si je commençais à la déshabiller, elle pleurait et se rendormait beaucoup moins facilement après. Ne plus la changer en pleine nuit l’a, je pense, aidée à faire plus vite ses nuits. Et en plus, c’était un plus grand confort pour moi. Evidemment, si fuite il y avait eu, je la changeais quand même !

Mon Dieu, je vois quelques rougeurs sur ses fesses ! Que faire ?? C’est grave ? Vite vite ! Faut aller chercher le Bepanthen que nous a conseillé la pédiatre à la pharmacie !

Là je n’ai qu’un mot à dire : LINIMENT. Une bouteille ne coûte pas bien cher, dure plusieurs mois et c’est juste super efficace ! Il y a plusieurs façons de l’utiliser, ou peut-être que je ne l’utilise pas de la manière conventionnelle mais peu importe, ça marche comme ça : je me contente de lui étaler en couche épaisse, comme de la crème, avec mes doigts (propres) après l’avoir nettoyée avec un gant de toilette et de l’eau tiède. Je fais ça à chaque change, et le soir, après son bain, je mets du Bepanthen à la place. Ses fesses sont toute douces et pas rouges du tout. Et même si parfois, quelques rougeurs apparaissent, ça ne dure jamais plus de quelques heures.

Bien sûr, ces questions existentielles n’ont pas concerné que les couches… Et vous, vous avez aussi eu ce genre d’interrogations au début ?

Publicités

2 réflexions sur “Ces questions existentielles qui nous hantent les premières semaines #1

  1. Bonsoir,

    C’est vrai qu’on a tendance à faire toute une montagne de pas grand chose, quand notre premier enfant naît.
    J’avais aussi l’impression de ne pas assez bien faire, je remettais parfois tout en question, surtout au cours des 2 premiers mois.

    Progressivement, on commence à entrer dans une routine, à se sentir plus à l’aise et c’est à partir de ce moment là que tout va pour le mieux (ou presque lol).

    Côté couches, j’ai toujours été un peu « maniaque ».
    Je changeais également ma fille environ 7/8 fois par jour, car elle faisait plusieurs selles très molles avec l’allaitement.

    Contrairement à son frère qui a été épargné, elle a déjà eu un érythème fessier pendant quelques jours ; il faut dire qu’à l’époque, j’utilisais plus souvent des lingettes, chose que je considère comme impensable maintenant (pas seulement pour l’écologie, mais rien de mieux que l’eau et le savon ou le liniment naturel).

    Les nouvelles mamans ont besoin d’être rassurées et soutenues.
    Un blog comme le tien permet de partager plein de bons conseils, d’expériences diverses.

    Belle soirée et à bientôt !

  2. Ouiiii! Surtout pour le « je la change avant ou après le bib (1,950 kg, je voulais l’allaiter mais je n’ai pas pu…)?
    Au final: je la change avant le bib (elle ne rempli jamais sa couche pendant)
    Je la change à chaque caca, sans excpetion. Elle a un lait AR donc fait des giga-trucs-qui pue plusieurs fois par jour et a les fesses irrités.
    Je la change tout simplement à chaque biberon et à chaque caca. Ce qui donne 7 fois par jour, à peu près (sauf aujourd’hui, une fois de moins, elle a fait caca dans le bain… Woupy -_-)
    Pour la changer en pleine nuit bin… Elle a presque fait ses nuits tout de suite, donc je ne me suis jamais posé la question ^^
    Et chez nous, même avec le liminent, la Bépenthen est IN-DIS-PEN-SABLE!

Laissez-moi un petit mot !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s